L’HÉRITAGE ÉMOTIONNEL DES ANCÊTRES

40003550_1387794594686582_4124442512934830080_n.jpg

 
 

Si on observe les histoires de chacun des membres de la famille, on trouve des coïncidences essentielles et des
axes communs. Il semblerait que chaque individu soit un chapitre d’une histoire plus grande, qui s’est écrit tout au long des générations.

“La vérité sans amour blesse. La vérité avec amour guérit. »

L’héritage que les générations traversent
Le processus de transmission transgénérationnel est inconscient. En général, il s’agit de situations cachées ou confuses, qui provoquent de la honte ou de la peur. Les descendantes des personnes qui ont souffert de traumatisme non traité portent le poids de ce manque de résolution du problème. Ils ressentent ou pressentent la présence de cette chose bizarre, qui gravite comme un poids, mais qui ne peut pas être défini.

Une arrière-grand-mère abusée sexuellement, par exemple, peut transmettre les effets de son traumatisme mais pas son contenu. Peut-être que ses enfants, ses petits-enfants et ses arrières-petits-enfants ressentent l’écho d’une certaine intolérance vis à vis de la sexualité, ou une méfiance viscérale face aux membres du sexe opposé, ou une sensation de désespoir qui ne cesse jamais.

Cet héritage émotionnel peut aussi se manifester comme une maladie. La psycho-analyste française Françoise Dolto a affirmé la chose suivante : « Ce qui est tu à la première génération, la seconde le porte dans son corps ».

Tout comme il existe un « inconscient collectif », il est évident qu’il y a un « inconscient familial ». Dans cet inconscient, résident toutes ces expériences passées sous silence, qui d’une manière ou d’une autre ont été tues car elles constituaient un tabou : suicides, avortements, maladies mentales, assassinats, faillites, abus etc. Le traumatisme a tendance à se répéter dans la seconde génération, jusqu’à ce qu’il trouve une voie pour en prendre conscience du problème et le résoudre.

Les mal êtres physiques ou émotionnels, qui semblent n’avoir aucune explication, peuvent être « un appel » pour prendre conscience de ces secrets, ou de ces vérités silencieuses, qui ne se trouvent pas dans la vie de la personne, mais dans celle de l’un de ses ancêtres.

Le chemin vers la compréhension de l’héritage émotionnel
Il est naturel que, face à des expériences traumatisantes, les gens réagissent en essayant d’oublier. Peut-être que le souvenir est trop douloureux et qu’ils pensent qu’ils ne seront pas capables de souffrir pour ensuite oublier. Ou peut-être que la situation compromet la dignité propre, comme dans le cas des abus sexuels : au lieu de se concevoir comme une victime, on ressent de la honte. Ou tout simplement, on veut éviter le jugement des autres. C’est pour cela que le fait est enterré et on considère qu’il ne faut plus en parler.

Chacun d’entre nous a beaucoup à apprendre de ses ancêtres. L’héritage qu’ils nous ont légué est plus grand que ce que nous pensons. Parfois, nos ancêtres nous font mal mais nous ne savons pas pourquoi.

Peut-être qu’il est notable que vous veniez d’une famille qui est caractérisée par de nombreux problèmes mais vous ne savez peut-être pas quel est votre rôle dans cette histoire dont vous représentez un chapitre. Il est probable que ce rôle vous ait été assigné sans que vous vous en rendiez compte : vous devez perpétuer, répéter, sauver, refuser ou recouvrir les traces de ces faits, devenus des secrets.

Toute l’information que l’on peut récolter concernant nos ancêtres est l’héritage que nous portons en nous. Savoir d’où nous venons, qui sont ces personnes que nous ne connaissons pas mais qui se trouvent dans notre arbre généalogique. C’est un chemin fascinant qui est simple à trouver. Dès lors que nous le commençons, nous faisons un pas important pour arriver à une compréhension profonde de notre véritable rôle dans le monde.

Plus de joie

Accueillir le chemin de la Vie avec des méthodes de Conscience Modifiée afin de retrouver la Paix et la Joie d’Être  Soi « m’aime ».

Plus de conscience, plus de liberté, plus de joie en lâchant prise sur les mémoires et les croyances
Ces mémoires remontent du passé pour être guéries, elles sont les aléas de la vie.

La joie se trouve lorsque l’on prend conscience que derrière ces mémoires du passé il y a une joie cachée.

Suivre sa légèreté, sa réalité son ressenti : son léger/ lourd.

Se connaître est très important, savoir d’où l’on vient.

Vivre l’instant présent en inspirant la joie et en n’expirant « rien à f**tre »

S’amuser, jouer avec ce qui EST dans l’instant.

Que faudrait-il pour Accueillir la vie avec ces moments agréables et désagréables ?

Quelles sont les merveilleuses infinies possibilités pour trouver la joie?

Tout de la vie est une pièce de monnaie.  Où trouver le côté face quand on ne voit que le côté pile.  En y reconnaissant, ce qu’il y a à guérir et non à subir.

Que La joie ne dépende plus des événements extérieurs.

Le regard que l’on porte sur la vie
Le regard que l’on porte sur la vie  est souvent le fruit des mémoires de notre enfance de nos parents, de nos ancêtres et de nos vies antérieures.
Elles rendent nos désirs toujours insatisfaits. Elles nous empêchent de vivre le plaisir des choses telles qu’elles sont.

Mettre son Bonheur dans l’acquisition de nouvelles choses, pensées et idées.

La Joie est dans la conscience d’Etre, le savoir Etre .

Plus on apprend à savourer la vie plus on est heureux.

Malgré « le sac à dos » vous pouvez savourer la vie.

Ce qui vous rendra la joie, c’est l’émerveillement.
Ouvrir dans chaque expérience venue du passé,  un passage de guérison pour grandir et être heureux plutôt que malheureux.

En prenant le temps de savourer la douche,  savourer votre thé… Cela fait du Bien à notre corps.

 La Conscience Sacrée, c’est de conscientiser et de Savourer.


Même si la tristesse est là, cela mettra de la Joie dans votre cœur.

Essayez !! Toute la journée de sublimer l’instant présent.

La conscience de savourer la vie à chaque instant.
Chaque séance vous apprend à vous aimer tel que vous êtes. 

Apprendre a faire le choix du regard positif sur la vie en utilisant des outils simples.  Orienter votre regard et votre manière de penser  à accueillir la vie et vous mettre dans la joie quoi qu’il arrive.
Nous sommes dans la joie également lorsque notre activité  professionnelle correspond a notre éthique.

Le désir et le plaisir devrait sublimer les émotions

Elles sont toujoursbasées sur des jugements.
La joie active c’est de :

De grandir, de perfectionner son énergie vitale, faire des actions dans la joie avec notre puissance d’action, ma puissance d’amour.

 Plus on a de puissance d’être plus on est dans la joie.

En conscience l’âme le corps sont de merveilleux amis qui fonctionnent ensemble si le corps est heureux, l’âme est heureuse
Comment lâcher la dualité joie tristesse ?

Par  le désir, le plaisir  et vous amusez.

Comment valoriser et réorienter dans votre génétique, le désir, le plaisir et l’amusement ?
Comprendre, Connaître sa nature profonde, les perturbations des croyances reçues, qui nous empêchent d’orienter nos désirs, vers des choses, des personnes qui procurent de la joie.

Rectifier ce que l’on produit depuis l’enfance.

Se connaître, pour lucidement choisir ce qui est léger pour nous.  C’est tout le travail de la connaissance de Soi

Mongolfière +arc en ciel

Conscience et Joie !

self

 Accueillir le chemin de la Vie avec des méthodes de Conscience Modifiée afin de retrouver la Paix et la Joie d’Être  Soi « m’aime ».

Plus de conscience, plus de liberté, plus de joie en lâchant prise sur les mémoires et les croyances
Ces mémoires remontent du passé pour être guéries, elles sont les aléas de la vie.

La joie se trouve lorsque l’on prend conscience que derrière ces mémoires du passé il y a une joie cachée.

Suivre sa légèreté, sa réalité son ressenti : son léger/ lourd.

Se connaître est très important, savoir d’où l’on vient.

Vivre l’instant présent en inspirant la joie et en n’expirant « rien à f**tre »

S’amuser, jouer avec ce qui EST dans l’instant.

Que faudrait-il pour Accueillir la vie avec ces moments agréables et désagréables ?

Quelles sont les merveilleuses infinies possibilités pour trouver la joie?

Tout de la vie est une pièce de monnaie.  Où trouver le côté face quand on ne voit que le côté pile.  En y reconnaissant, ce qu’il y a à guérir et non à subir.

Que La joie ne dépende plus des événements extérieurs.

Le regard que l’on porte sur la vie
Le regard que l’on porte sur la vie  est souvent le fruit des mémoires de notre enfance de nos parents, de nos ancêtres et de nos vies antérieures.
Elles rendent nos désirs toujours insatisfaits. Elles nous empêchent de vivre le plaisir des choses telles qu’elles sont.

Mettre son Bonheur dans l’acquisition de nouvelles choses, pensées et idées.

La Joie est dans la conscience d’Etre, le savoir Etre .

Plus on apprend à savourer la vie plus on est heureux.

Malgré « le sac à dos » vous pouvez savourer la vie.

 

Ce qui vous rendra la joie, c’est l’émerveillement.
Ouvrir dans chaque expérience venue du passé,  un passage de guérison pour grandir et être heureux plutôt que malheureux.

En prenant le temps de savourer la douche,  savourer votre thé… Cela fait du Bien à notre corps.

 

 La Conscience Sacrée, c’est de conscientiser et de Savourer.


Même si la tristesse est là, cela mettra de la Joie dans votre cœur.

Essayez !! Toute la journée de sublimer l’instant présent.

La conscience de savourer la vie à chaque instant.
Chaque séance vous apprend à vous aimer tel que vous êtes. 

Apprendre a faire le choix du regard positif sur la vie en utilisant des outils simples.  Orienter votre regard et votre manière de penser  à accueillir la vie et vous mettre dans la joie quoi qu’il arrive.
Nous sommes dans la joie également lorsque notre activité  professionnelle correspond a notre éthique.

Le désir et le plaisir devrait sublimer les émotions

Elles sont toujours basées sur des jugements.
La joie active c’est de :

De grandir, de perfectionner son énergie vitale, faire des actions dans la joie avec notre puissance d’action, ma puissance d’amour.

 Plus on a de puissance d’être plus on est dans la joie.

En conscience l’âme le corps sont de merveilleux amis qui fonctionnent ensemble si le corps est heureux, l’âme est heureuse
Comment lâcher la dualité joie tristesse ?

Par  le désir, le plaisir  et vous amusez.

Comment valoriser et réorienter dans votre génétique, le désir, le plaisir et l’amusement ?
Comprendre, Connaître sa nature profonde, les perturbations des croyances reçues, qui nous empêchent d’orienter nos désirs, vers des choses, des personnes qui procurent de la joie.

Rectifier ce que l’on produit depuis l’enfance.

Se connaître, pour lucidement choisir ce qui est léger pour nous.  C’est tout le travail de la connaissance de Soi